Archives par mot-clé : polychromy restoration

Symposium « Reconstruction of Polychromy »

The VESUVIA research program collaborates in the organization of the symposium « Reconstruction of Polychromy » that will be held November 29th-30th – December 1st in Bordeaux Pessac, Archéopôle d’Aquitaine.

Research on Polychromy in Ancient Sculpture, Architecture and Wall-painting: the Role of Reconstructions

Trying to recover the original aspect of ancient buildings or art works is of particular interest, both in terms of research and in terms of dissemination. Although 3D geometrical reconstruction of sculptures and architecture is already a well-established domain, there is still much to be done in terms of color reproduction. Color reproduction raises methodological problems as well as epistemological ones, which invite us to reflect on the meaning and the finality of such an approach.

Rendering the original polychromy of sculpture and architecture (external or interior) brings out a whole series of difficulties: which process should be used to measure colors or to restore their materiality? Should we prefer digital approaches to material reenactments? If so, what software should we adopt and what materials and tools should we choose? What choices can be made when faced with lacunar areas? How to proceed when the works have had several distinct and successive states of polychromy during their history? In the context of cultural mediation, how can the public be taken into account without undermining the scientific value of the approach?

This international workshop aims at answering these questions and conducting a broader reflection on the intended purpose when proposing a polychrome restitution of a given work or building. We must indeed admit that we will never be able to reproduce its original state, which is definitively lost. Asking the question “How can we restore polychromy?” raises a new question: “What do you restore polychromy for?” Therefore, we will also look at the history of the restitution and the critical reception of all methods implemented.

Registration (required for all) is now available.

ProgrammePolychromy2017 : to download the program of the Workshop

Restituer les couleurs

Le rôle de la restitution dans les recherches sur la polychromie en sculpture, architecture et peinture murale

Tenter de retrouver l’aspect original des édifices ou des œuvres du passé présente un intérêt certain, tant en termes de recherche qu’en termes de valorisation. Si la restitution des volumes de l’architecture et de la sculpture est un champ déjà largement développé, celui de la restitution des couleurs reste en revanche encore à défricher. Il pose en effet un certain nombre de problèmes, tant méthodologiques qu’épistémologiques, qui invitent à réfléchir sur le sens et la finalité de la démarche.

Lorsque l’on cherche à restituer la polychromie dont étaient parées sculptures et architectures – intérieures comme extérieures –, on se heurte à tout une série de difficultés : quel(s) processus mettre en œuvre pour mesurer les couleurs, leur redonner toute leur matérialité ? Doit-on préférer l’outil numérique à des reconstitutions matérielles ? Le cas échéant, quels logiciels adopter, comment choisir ses matériaux et ses outils ? Quels choix opérer lorsque l’on est confronté à des zones lacunaires ? Comment procéder lorsque l’œuvre ou l’édifice a connu plusieurs états de polychromie distincts et successifs, au cours de son histoire ? Dans le cadre de la médiation culturelle, comment tenir compte du public de manière constructive sans entamer la valeur scientifique de la démarche ?

L’objectif de ce workshop international sera d’affronter cette série de questions en menant une réflexion plus large sur les finalités visées lorsque l’on propose une restitution en couleurs d’une œuvre ou d’un édifice anciens. Le chercheur doit en effet admettre qu’il ne pourra jamais reproduire un état d’origine, définitivement perdu. Poser la question du « Comment restituer en couleurs ? » invite donc à s’interroger aussi sur le « Pourquoi restituer en couleurs ? » Ainsi, on s’intéressera aussi à l’histoire de la restitution et à la réception critique de l’ensemble des méthodes mises en œuvre.

L’inscription (nécessaire pour tous) est désormais ouverte.

Téléchargement du programme : ProgrammePolychromy2017

MEMBRES DU COMITÉ SCIENTIFIQUE

Brigitte Bourgeois, Conservateur général, C2RMF

Harikleia Brecoulaki, Chercheur, National Hellenic Research Foundation, Institute of Historical Research

Alexandra Dardenay, Maître de Conférences, Université Toulouse Jean-Jaurès

Adeline Grand-Clément, Maître de Conférences, Université Toulouse Jean-Jaurès, IUF

Xavier Granier, Professeur, Institut d’optique graduate school

Ulrike Koch-Brinkmann, Archéologue, Frankfurt am Main

Paolo Liverani, Professeur, Università degli Studi di Firenze

Maud Mulliez, Postdoc, Docteur en histoire de l’art et archéologie

Jan Stubbe Østergaard, Conservateur émérite

Agnès Rouveret, Professeur, Université Paris-Ouest Nanterre La Défense

Giovanni Verri, Maître de Conférences, The Courtauld Institute of Art

COORDINATION SCIENTIFIQUE

Maud Mulliez

Contact : polychromy17@gmail.com